Zoom sur le permis AM pour conduire un scooter, une mobylette ou une moto de 50 cm3 max

Le permis AM succède au Brevet de Sécurité Routière (BSR) et correspond à une formation pratique obligatoire pour toutes personnes souhaitant conduire une mobylette, scooter ou moto de 50 cm3. Celui-ci peut être préparé dès l’âge de 14 ans et possède ses propres modalités de passage du permis en plus d’une formation particulière.

Permis AM : les modalités

Afin d’être éligibles à passer le permis AM, il est au préalable nécessaire d’avoir obtenu l’Attestation scolaire de Sécurité Routière (ASSR), les personnes en phase d’apprentissage ou non scolarisées sont en mesure d’acquérir ce document auprès des services de leurs académies ou au niveau de la direction des affaires scolaires.

Les ASSR de niveau 1 et 2 ne sont toutefois pas issues d’un examen du Code de la route, mais traduisent plus simplement un contrôle des connaissances du candidat dans le but de valider les comportements et réflexes à adopter dans chaque situation. Une seule attestation est requise et l’individu pourra alors s’inscrire dans une école de conduite certifiée délivrant la formation obligatoire pour conduire un scooter.

Déroulement et finalité de la formation

La formation pratique est répartie sur une durée de 7 heures dispensée par un moniteur et se divise par la suite en 3 étapes. La première se caractérise par une formation classique de 2 heures où le candidat apprend les équipements relatifs à la conduite d’un véhicule (casque, gants, vêtements, etc.), les composants du véhicule (moteur, pneu, vitesse, etc.) et les différents comportements à adopter sur la route (démarrage, circulation, arrêt, etc.). Ensuite une formation de circulation s’étalant sur 4 heures où le moniteur enseignera comment se déplacer en toute sécurité ainsi que la réalisation de manœuvre. Enfin, la formation théorique d’une durée de 1 heure se traduit par une discussion entre le candidat et le moniteur concernant les risques routiers éventuels (accidents, etc.).

Au terme de la formation, le candidat se voit délivrer une attestation par le moniteur prouvant que celui-ci est apte à prendre la route sur le véhicule souhaité, et le permis AM est toutefois remis par la préfecture.

Quelques nouveautés

Depuis le 1er mars 2019, le permis AM demande une formation de 8 heures devant être étalée sur 2 jours en plus de la remise d’un livret d’apprentissage au candidat. L’heure supplémentaire demande également la présence d’un parent et porte notamment sur la sensibilisation des candidats par rapport aux risques routiers. Le port d’équipement est désormais obligatoire et implique le port d’un casque homologué, une paire de gants, un blouson ou veste adaptés aux déplacements en moto, un pantalon et des chaussures montantes. Il faut remarquer que la formation peut être annulée en cas de présentation d’équipements non conformes à la règlementation imposée.

Qui peut conduire un scooter sans permis ?
Permis A1 : quels types de deux-roues puis-je conduire ?