Sur la route, quels sont les risques propres aux deux-roues ?

Les deux-roues motorisés suscitent l’engouement des usagers de la route étant donné que ce sont des engins efficaces contre les embouteillages. Des risques relatifs à la sécurité du conducteur sont toutefois à considérer pour éviter les accidents handicapants. Quelles sont ces risques ? Comment les prévenir efficacement ?

Les risques sur les routes

Les deux-roues motorisés sont des engins phares permettant d’éviter les embouteillages. Ce sont les moyens de transport prisés des personnes qui souhaitent ou doivent gérer efficacement leur temps au quotidien. En cas d’embouteillage, les deux roues font un slalom entre les voitures et c’est tout naturel aux yeux des usagers de la route, même des policiers. C’est là qu’il y a un certain danger puisque les automobilistes ne voient pas toujours qu’il y a un scooter ou engin similaire qui s’arrête brusquement près d’eux. Les deux-roues ont également cette fâcheuse tendance à rouler n’importe comment devant les voitures et cela peut causer des accidents. Encore, les grosses voitures comme les camions et les autobus peuvent avoir du mal à voir les scooters dans les rues, surtout la nuit. Cela peut engendrer des accidents.

Les risques relatifs aux matériels et à la conduite du motard

Les risques routiers qui menacent les véhicules à deux roues comme les scooters peuvent venir des conducteurs eux-mêmes. Cela peut être cette tendance fâcheuse à ne pas respecter le code de la route. Ce non respect du code de la route se traduit par les dépassements à droite, le fait de griller le feu de stop, les excès de vitesse, la conduite dangereuse… Il y a encore le choix délibéré de ne pas porter les protections indispensables dont un casque et un blouson pour motard. Par ailleurs, des conducteurs de deux-roues motorisés abusent des boissons alcooliques lors des fêtes et s’adonnent ensuite à la conduite en état d’ivresse.

Précautions maximum pour une sécurité optimale

Les deux-roues sont pour les personnes titulaires d’un permis A ou A2. Les conducteurs de ces genres d’engin doivent en effet maîtriser parfaitement le code de la route et leur engin pour éviter les accidents graves. Les matériels comme le casque et le blouson restent indispensables pour une sécurité optimale. Les conducteurs de deux-roues doivent être des personnes posées et responsables. En clair, les excès de vitesse, la conduite en état d’ivresse, la conduite dangereuse sont à bannir pour minimiser les risques routiers. Il est encore judicieux de souscrire une assurance deux-roues pour minimiser les dépenses en cas d’incidents ou accidents sur les routes.

Qui peut conduire un scooter sans permis ?
Permis A1 : quels types de deux-roues puis-je conduire ?