Scooter neuf ou d’occasion : les avantages et les inconvénients pour chaque choix

De nos jours, il est très facile d’acquérir un scooter. On peut les dénicher dans un état neuf ou en occasion. Mais lequel choisir ? En voici une brève exposée sur les atouts et les faiblesses de chaque catégorie.

En ce qui concerne le scooter d’occasion

La décision d’acheter un scooter en occasion se trouve souvent être dictée par des raisons financières. En effet, la seconde main est moins onéreuse qu’un nouveau. Mais, il y a également la passion des engins de collection. Pour les collectionneurs, il est presque impossible de trouver des modèles anciens dans un état « sorti d’usine ». Ils sont donc obligés de chercher chez les spécialistes d’occasion. Enfin, il peut y arriver que les scooters de modèle fabriqué présentent tous une faiblesse que les usagers n’arrivent à identifier que plusieurs années après. Avec un véhicule d’occasion, dans la majorité des cas, ce problème a été résolu.
Cependant, vous devez être très prudent dans le choix d’un scooter d’occasion et évaluer soigneusement toutes les propositions que vous avez à votre disposition. Comme pour tout autre produit d’occasion, les mauvaises surprises sont imminentes. Il faut donc porter une attention particulière à certains détails. Acheter un scooter d’occasion exige des vérifications approfondies, car les composants ont déjà servi. De plus, bien qu’il semble en bon état, puisqu’il a fait son temps de nouveaux problèmes peuvent surgir.

En ce qui concerne le scooter neuf

Si l’on souhaite un peu plus de tranquillité, les professionnels du métier conseillent aux acheteurs de se tourner vers un scooter neuf. Ils ne rencontreront pas, en général, de souci de pièces défectueuses. Et si cela arrive, ils sont couverts par une garantie. En outre, les véhicules neufs embarquent les nouvelles technologies dans le domaine. Cela donc permet de faciliter la vie du conducteur.
Et contrairement aux idées reçues, les scooters neufs n’exigent pas d’avoir un portefeuille bien rempli. La concurrence qui existe sur le marché, aujourd’hui, pousse les marques à se démarquer en choyant leur design et leur coût.

Cependant, l’un des points faibles de l’achat d’un scooter neuf réside aussi dans la garantie. Il est souvent délicat d’apporter des changements sous peine de sa rupture.

En somme

En bref, qu’il s’agisse de l’acquisition de scooters neufs ou d’occasion, on y trouve des points forts et des points faibles.
Si vous désirez vous procurer un scooter d’occasion, assurez-vous que l’âge ne dépasse pas cinq ans. Sinon, lorsque vous achetez un véhicule motorisé routier à deux ou trois roues neuf, renseignez-vous sur la couverture de la garantie et sur tout éventuel changement que vous pouvez apporter à votre future propreté.

Scooters trikes : la révolution des scooters 3 roues
Zoom sur les GT : considérés comme les scooters les plus haut de gamme