Permis A1 : quels types de deux-roues puis-je conduire ?

L’obtention du permis A1 autorise la conduite d’une moto légère de 125 cm3 de cylindrée. Le conducteur peut également se mettre au volant d’un tricycle doté d’une puissance de 15 kW. Trouvez dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur le deux-roues accessible avec un permis A1.

Les caractéristiques des motos légères

La moto légère 125 cm3 constitue l’unique deux-roues autorisé à être conduit pour un permis A1. Ce moyen de transport présente une puissance inférieure à 11 kW, soit 15 ch. En raison de cette faible performance, l’engin n’est pas considéré comme une moto par certains conducteurs. En effet, il dévoile une taille plus petite par rapport aux autres cylindrées. Cependant, cette moto a suivi le même mode de fabrication que ses homologues. En effet, elle a été confectionnée avec des fourches inversées, des boîtes de vitesses à 5 rapports, des étriers de frein radiaux, des cadres périmétriques. De plus, un deux-roues de 125 cm3 est équipé entre autres de tableaux de bord modernes, de pneus larges et d’un refroidissement liquide.

Les points forts et les points faibles des motos légères

Comme tous les autres moyens de locomotion, le deux-roues léger soulève des avantages et des inconvénients. Son atout majeur réside dans sa maniabilité. Cette facilité de conduite résulte de sa légèreté et de sa vitesse de pointe. La hauteur de son siège est d’ailleurs parfaitement accessible à tous les conducteurs. Sa puissance relativement basse réduit les menaces d’accidents. Malgré ces quelques avantages, ce type de motos comporte quelques inconvénients comme la performance très restreinte. Aussi, il n’existe encore aucune moto routière de 125 cm3. En termes d’assurance, les cotisations mensuelles semblent assez onéreuses pour couvrir ce moyen de transport. Les assureurs estiment effectivement que l’engin encourt un très grand risque de vol.

Obtenir un permis A1

Pour pouvoir conduire un deux-roues cylindré de 125 cm3, il faut être titulaire d’un permis A1. L’obtention du A1 est soumise à quelques conditions. Le candidat doit être âgé de 16 ans minimum. Il doit également disposer d’une Attestation Scolaire de Sécurité Routière (ASSR) ou d’une Attestation de Sécurité Routière (ASR). L’acquisition du permis passe par un examen théorique suivi d’une pratique. L’épreuve théorique concerne les Codes. Le test pratique se divise en deux étapes : un contrôle hors circulation et en circulation. Dans le cas d’un échec de l’un de ces examens, le candidat doit repasser tous les tests. Il est autorisé à passer 5 fois les tests durant 5 ans.

Qui peut conduire un scooter sans permis ?
Zoom sur le permis AM pour conduire un scooter, une mobylette ou une moto de 50 cm3 max